19/04/2008

L'Archange

030-LArchange

L'Archange

Lino - 43 x 35

Entre bien et mal, Eugène De Bie semble avoir du mal à choisir. Ses anges ont toujours quelque chose de diabolique ou d'inquiétant et ses démons fascinent par leur puissante beauté. Cette très belle lino montre combien l'artiste maîtrise le trait. En y regardant de plus près, on est plus proche de l'ange d'échu que de l'archange. Mais la frontière est si ténue...

13/04/2008

Nature morte aux huîtres

61Naturemorte

Nature morte aux huîtres

huile sur panneau - 22 x 32 cm

En toute simplicité. Cette nature morte porte encore l'empreinte de la Bretagne.

12/04/2008

Eugène De Bie par Stéphane Rey

On pense d'abord à des personnages de la comédie italienne, mais on s'avise qu'il y a autre chose que désinvolture, insolence et grâce du geste. Quelque chose d'inquiétant et de profond hante ces scènes où chacun - même s'il n'est pas masqué - dissimule son vrai visage,  se drape de mystère et donne à la cruauté la rassurante apparence de la douceur. Tout spectacle porte en soi sa tragédie et son secret. Eugène De Bie nous rend cela particulièrement sensible par un choix très recherché de coloris : blanc de céruse, vert de lierre, brun de bure, gris de plomb. On demeure à la fois déconcerté et inquiet.

Stéphane Rey, L'Echo de la Bourse", Bruxelles.

11/04/2008

Ange ou démon

66AngeouDemon

 

Ange ou démon ?

pastel - 62 x 44 cm

Personnage ambigu, sans âge même s'il en porte les marques... dans un décor chaotique, hétéroclite. Ces compositions ne sont pas rares dans l'oeuvre de De Bie. Elles sont le fruit d'une imagination débordante, d'un assemblages d'éléments disparates au premier abord. Drame ou parodie, on ne sait jamais trop bien. Même si l'artiste s'est plu à donner vie à des angoisses...

05/04/2008

Le sculpteur

115LeSculpteur

Le sculpteur

huile sur toile - 33 x 45

Plongeant dans une sorte d'allégorie, le peintre donne ici l'image de l'artiste qui emprunte à la fois à l'art flamand et à l'art classique. Le profil du sculpteur s'impose par une sorte de dureté pensive. Mais ce qui fait assurément la force de ce petit tableau, c'est la beauté des mains, grandes et puissantes, qui s'attardent presque amoureusement sur l'oeuvre qu'elle viennent de créer.

03/04/2008

Eugène De Bie par Désiré Roegiest

EUGENE DE BIE, CE GRAND MÉCONNU.

Peintre que l'on qualifierait volontiers de pathétique, De Bie nous a laissé une œuvre somptueuse et baroque, plongeant aux sources lourdes de sortilèges inavoués ou de rêves éveillés. Il nourrissait une passion certaine pour le fantastique puisé aux meilleures sources des maîtres anciens hantés par le bien  et le mal, par les diableries et l'enfer, par le merveilleux et le terrible. A mille encablures de certaines acrobaties surréalistes - pourtant reconnues et admirées - l'art d'Eugène De Bie était surtout la résurgence de tout un univers intérieur réel, servi par une technique remarquablement maîtrisée.

Désiré Roegiest, Bruxelles Plus - Mars 2000